Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Votre avis

MotoFlat vous a plut, déplut ? Laissez-moi un commentaire ! Le lien est à la fin de chaque article.

Recherche

1 novembre 2005 2 01 /11 /novembre /2005 00:00
Le Tourist Trophy
 
 
 
Le TT comme on dit, beaucoup en ont entendu parler et beaucoup moins y sont allés …Je vous en donne le ton ainsi que quelques conseils pour vivre cet évènement ô combien historique et pourtant très actuel dont la prochaine édition aura lieu du 29 mai au 11 juin 2004.
 
 
 
 
Le Tourist Trophy sur l’île de Man, un nom aux forts relents d’histoire et d’huile chaude, de victoires et de mort. Cette course vénérable qui fêtera son centenaire en 2007 a fait souvent parler d’elle et pas toujours en bien, son circuit routier étant très dangereux et à mille lieues des pistes hyper sécurisés dont nous avons l’habitude.
 Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’elle ne compte plus pour le championnat du monde puisque les pilotes eux-mêmes demandèrent son éviction au tout début des années 70, la considérant comme trop risquée. C’est pourtant cela qui lui donne une partie de son charme, l’autre étant l’île elle-même et son aura tantôt lunaire tantôt festive.
Je ne m’étendrai pas sur le passé chargé de cet évènement mais plutôt sur les conseils pratiques pour s’y rendre et apprécier l’ambiance une fois sur place.
 
Pour y aller
 
L’île de Man perdue en mer d’Irlande parait bien loin de son canapé, c’est à la fois vrai et faux, je m’explique. Sur la carte elle n’est qu’à quelques centaines de kilomètres de Paris à vol d’oiseau, 800 tout au plus. Mais une fois aux guidons (bracelets) de votre monture, 2 traversées en ferry et 500 Km à gauche vous tendent les bras.
Ca n’a l’air de rien mais les horaires des bateaux n’ont pas été calculés en rapport et pour avoir une place entre l’Angleterre et Man il faut réserver au moins 6 mois à l’avance ...
 
Pour traverser la manche vous avez le choix entre plusieurs compagnies et villes de départ où le tunnel mais seule la Steam-Packet company relie l’Angleterre à l’île de Man. www.steam-packet.com
Les tarifs sont clairement majorés durant les 2 semaines de la course mais il n’y a pas d’autres choix. Le plus simple est de réserver ce « crossing » en premier en fonction de l’heure à laquelle vous voulez débarquer sur l’île et de caler l’autre par rapport aux kilomètres à parcourir entre les 2. Il y a 2 embarquements possibles : Heysham où Liverpool.
 
 
 
Pour y rester
 
Il y a beaucoup de possibilités d’hébergement sur l’île mais rien de véritablement bon marché si ce n’est le camping. De nombreux habitants profitent de cet afflux de touristes motorisés pour proposer des chambres où même des cottages à louer. www.isleofman.com
Une liste de tous les loueurs est disponible auprès du tourist-office de Douglas mais il convient de s’y prendre très longtemps à l’avance, certains habitués n’hésitant pas à réserver sur place pour l’année d’après …
 
La solution la moins chère est donc le camping bien que le climat de l’île ne soit pas toujours clément (l’an dernier il n’a plus que la nuit et durant une journée durant la semaine de course, correct). Il y a de nombreux sites pour planter sa tente et certains ne sont même ouverts que durant le TT. L’avantage de cette solution est de pouvoir cuisiner un peu à la tente (surtout si un collègue en side vous accompagne et emmène un réchaud …) vous permettant de serrer le budget bouffe.
Les restaurants sont en effet très chers et n’ont absolument rien de gastronomique, les meilleurs rapports qualité/prix vont aux pubs qui vous font en plus profiter de leur ambiance inimitable avec en prime des télés diffusant des images de la course.
 
A savoir
 
Le TT se déroule sur 2 semaines, la première pour les essais et la deuxième pour les courses. Le circuit utilisant exclusivement le réseau routier local, les essais ont lieus tôt le matin où en fin d’après-midi pour ne pas trop gêner la circulation. Le tracé fait une boucle et lorsque la piste est ouverte vous ne pouvez plus la traverser, parfois pour de longues heures. Attention donc à ne pas se faire enfermer car les marshals (commissaires de pistes locaux) sont très strictes sur les traversées.
Ils le sont un peu moins sur le placement au bord de la route et sans pour autant être imprudents  vous pourrez trouver des endroits ou vous mettre pour voir les motos comme vous n’avez osé en rêver sur les circuits classiques ! C’est en cela que le TT est magique.
Voir les pilotes vous friser les moustaches à plus de 200 sur une route où vous étiez avec votre moto quelques minutes auparavant est carrément sidérant ! Surtout que vous avez pu tester le revêtement qui n’a rien d’un billard, plaques d’égouts et mauvais raccords à l’appui !
 
 
 
Sur place
 
 
Le dimanche qui sépare les 2 semaines est appelés le « mad Sunday » (dimanche fou) car le côté montagne du circuit est en sens unique et la police ferme les yeux sur la vitesse.
C’est un peu de la course qui vous est accessible et vous pouvez ainsi tester vos capacités de pilotage. Attention cependant car il sont nombreux et pas toujours  doués ceux qui se prennent pour Joey Dunlop où David Jefferies. Les accidents ne sont pas rares et je ne suis pas certain que votre assurance vous indemnise au mieux sans parler du pire !
C’est quand même jouissif d’ouvrir plein gaz en excès de vitesse manifeste avec la bénédiction de la maréchaussée !!! Nicolas S. ne se remettrait pas de l’ambiance qui règne sur l’île ou la police est souvent partie prenante au spectacle et ferme les yeux sur quelques facéties.
Attention toutefois de ne pas aller trop loin car les témoins sont nombreux et il sera facile de vous « cueillir » à l’embarquement du retour …
 
Pendant 2 semaines l’île ne vit que pour la moto et où que vous soyez ce n’est que 2 roues. Le moindre parking de pub peut abriter des trésors motocyclistes que vous aurez rarement l’occasion de voir sur la route : Vincent, Ariel, Norton rotary, BSA et autres café racer (britishs). De plus les motards sont accessibles pour peu que l’on cause l’english et c’est l’occasion de discuter le bien fondé des gros gicleurs ou de tel réglage de suspension …
 
 
 
Pour les non englishophone il reste l’apéro des français qui a lieue le mercredi soir de la semaine des courses au bout de la promenade de Douglas près d’une petite fontaine. Rare sont ceux qui y ont oublié le jaune, moins nombreux ceux qui ont pensés aux verres, à l’eau et aux caouètes ! 
 
Si vous saturez des motos (ah c’est possible ?) le tourisme « classique » vous tend les bras. Vous pouvez vous rendre à la Laxey wheel, sorte de roue à aube qui servait à pomper l’eau de la mine toute proche. Tentez une montée au mont Snaefell par le funiculaire centenaire, ambiance garantie et un seul arrêt possible … au musée de la moto ! C’est un lieu exceptionnel qui ravira tous ceux que l’ambiance aseptisée des musées traditionnels fatigue. Ici toutes les motos sont dans leur jus et tout un chacun peut y laisser trace de son passage sur des panneaux par le biais d’une photo, carte où bafouille ce qui donne à l’ensemble un côté très « comme à la maison ».
 
 
 
 
Bref il serait très long et difficile de vous faire une liste exhaustive de tout ce que le TT a à vous proposer. La meilleure solution étant encore de s’y rendre.
C’est trop tard pour cette année si vous n’avez pas déjà réservé mais vous pouvez suivre l’évènement grâce à la radio du TT www.radiott.com où encore « TT news », journal qui ne parait que pour 2 numéros, un pour chaque semaine de course.
Il vous suffit d’envoyer un règlement de 4 £ (tarif 2003) à l’adresse suivante : Subscription Department, Isle of Man newspapers, Publishing house, Peel Road, Douglas. Isle of Man IM1 5PZ. N’oubliez pas votre adresse et vous aurez toutes les nouvelles du TT comme si vous y étiez.
 
Tout cela peu paraître compliqué mais ça en vaux vraiment la peine, il suffit de se décider. Le délai de réservation laisse le temps d’économiser de sorte que vous n’avez plus d’excuses !
Si vous avez besoin de plus de délai pour rassembler vos potes, ne perdez pas de vu que le centenaire en 2007 devrait être une édition « grand cru » !
  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JML 31/10/2010 05:51



COUCOU DADOU MICHTO LES ARTICLES JE VAIS FAIRE COURE TOUT AVEC UN DOINGT.A BIENTO



David 17/11/2010 10:23



Salut mon gars,


Bon ben tu ne m'a toujours pas donné ton mail !!


Je te réponds par le blog mais je ne peux pas la voir dans ma réponse.


Envoie la moi.


A+


David