Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Votre avis

MotoFlat vous a plut, déplut ? Laissez-moi un commentaire ! Le lien est à la fin de chaque article.

Recherche

7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 23:29
Direction les roulements
 
 
La moto marche bien si ce n’est ces satanés roulements de direction que je n’arrive pas à régler. Si je mets un jeu normal le guidon ne veut plus tourner et je suis obligé de desserrer, provoquant des clacs-clacs répétitifs sur les bosses. J’ai tenu 1000 bornes comme ça mais là à 73500 c’en est trop.
Je commande donc chez www.siebenrock.com un jeu de roulements de direction SKF. J’avais monté des FAG sur ma 90S donc je me suis dit « pourquoi pas essayer les SKF ? » (je me parle beaucoup à moi-même ainsi je suis presque certain de ne pas me contredire). Il semblerait que nos amis fournisseurs allemands au demeurant fort sympathique en ai décidé autrement puisque ce sont des FAG que je trouve à l’ouverture du colis. Tant pis va pour les FAG.
Le changement de ces roulements n’est pas en soit une opération très difficile mais il faut démonter tout l’avant de la moto. 
Roue avant, étriers (penser à la planchette entre les plaquettes), réservoir, tête de fourche, guidon, bloc compteur, té supérieur, me voila avec la fourche dans les mains. Retirer les cages restées dans la colonne fut assez facile car j’avais pris soin d’emprunter un arrache adéquat. Là encore ne croyez surtout pas la RTM qui vous laisse entendre que vous pouvez retirer les dites cages avec un tournevis et un marteau car les épaulements dépassent largement et rendent cette technique très … improbable ! J’en connais qui y sont parvenu mais ils ont encore mal au doigts et au tournevis ! Ne croyez pas non plus cette même RTM qui dit que vous pouvez retirer le roulement inférieur resté en place sur la colonne en glissant 2 tournevis plat dans les encoches prévues à cet effet. Il ne faut pas perdre de vue que les gars en photo dans la RTM démontent des motos quasi neuves, pas vous … La mienne a presque 24 ans et des roulements de direction d’origine collés à la colonne par la graisse qui en séchant est devenue une véritable super glue à tel point que même les rouleaux des roulements ne tournent plus. Je pouvais toujours essayer de régler quoi que ce soit !
Si vous avez lu le précédent épisode vous savez que j’ai appris à être patient. Je joue la montre en aspergeant généreusement le roulement de dégrippant, tapotant tout autour pour essayer de le décoller en ayant préalablement posé le té inférieur sur un bastaing vertical pour avoir une bonne portée. J’y pratique une encoche à la disqueuse pour avoir plus de prise mais rien n’y fait. N’ayant pas de Dremmel pour la technique « Gasser approved » je me sers de ma disqueuse pour découper ce p….. de roulement qui d’un coup ne fait plus le malin en voyant les étincelles ! Bilan de l’opération : démontage OK mais j’ai légèrement marqué la colonne avec le disque car même si c’est le petit modèle, c’est beaucoup moins maniable qu’une Dremmel que je ne manquerai pas d’utiliser la prochaine fois.
Au passage j’ai complètement massacré la rondelle cache poussière que j’avais oublié d’acheter. Je vais être obligé de repousser le remontage au lendemain.
 
L’astuce pour remonter les roulements neuf est de mettre les cages au congélateur au moins une heure et de chauffer au décapeur thermique où au chalumeau la colonne . En faisant ça c’est nettement plus facile. Il est également conseillé de garder les anciens roulements pour taper sur les nouveaux et parfaire leur mise en place sans les abîmer. Le bruit change sensiblement et devient plus clair quand les cages sont au fond de leurs logements.
Je tartine largement le tout de graisse spéciale roulement, là encore je ne sais pas ce qu’elle a de plus qu’une autre mais c’est comme les bougies du premier épisode : ça ne coûte pas cher et ça me fait plaisir !
Remontage dans l’ordre inverse et réglage de la précontrainte des roulements. Le truc à savoir avant de s’arracher les cheveux c’est qu’au serrage du gros écrou de blocage le réglage de l’écrou à griffe qui est sous le té inférieur se trouve modifié. Il faut donc anticiper cela en desserrant légèrement ce dernier après l’avoir réglé nickel. Sans cela la colonne sera trop serrée et le guidon pas totalement libre. Pour vérifier qu’il n’y ai pas de jeu avant de remettre tout le reste il faut être face à la moto sur béquille centrale et prendre le bas des fourreaux. En faisant jouer la fourche vers soi on ne doit sentir aucun jeu. S’il y en a il faut reprendre le réglage du couple écrou à griffe / écrou supérieur.
 
Avec ses roulements neufs ma moto est méconnaissable et l’agrément de conduite s’en trouve grandi. Je ne sens plus ce cran quand je tourne à basse vitesse. Celui qui déstabilise et rends la conduite instable. Celui qui bouffe la vie au fil des kilomètres ! Fini les clacs-clacs pénibles sur les bosses.
Bon, j’ai bien bricolé alors je peux aller faire un tour.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires